Accueil    Adour & Affluents    Villes & Villages     Faune & Flore     Navigation & Pêche    Qui sommes nous ?   Contact
Accueil > Villes & Villages > Saint Martin de Seignanx
Bidache
Boucau
Cauneille
Guiche
Peyrehorade
Port de Lanne
St Barthélémy
St Laurent de Gosse
Ste Marie de Gosse
St Martin de Seignanx
Un peu d'histoire

Saint Martin de SeignanxOrigines possibles du nom Seignanx :
  • La désinence "anx" ou "enx" signifierait "chez les gens de" ou "domaine de" dans la langue des Wisigoths envahisseurs de l'Aquitaine au 5e siècle.
  • Le mot latin "signanus" qui désignait un rameau

A la suite du mariage d'Alienor d'Aquitaine avec Henri Plantagenet roi des Anglais, notre pays appartenant à l'Angleterre, a connu une longue période de troubles à partir du 13e siècle.

Les baillages de Gosse et Seignanx d'abord sous la tutelle d'Edouard 1er puis d'Edouard III, sont confiés à la famille d'Albret, dont les seigneurs successifs ont une attitude versatile vis à vis des anglais. Au milieu du 15e siècle Charles VII et le Sire d'Albret lancent une offensive contre ces derniers (chute de Bayonne en 1451) et les Landes deviennent françaises.

La baronnie de Seignanx revient à cette époque à la famille des Saint Martin qui fait édifier en 1640 le château qui existe toujours, après des travaux de modifications en 1890. Plusieurs propriétaires se suivent alors, famille des Oro, puis des Pujolle (vicomtes de Juliac), des Bernheim, des Daguerre et enfin des Personnaz.

Pendant la révolution le château est devenu la Maison Montagnarde, et le village Montagne du Seignanx.

Le chef lieu de canton a été longtemps Saint Esprit et ce n'est qu'au rattachement de ce dernier à Bayonne, que Saint Martin devient chef lieu (1857 sous Napoléon III) de huit communes avec Biarrotte, Biaudos, Ondres, Saint André de Seignanx, Saint Barthélémy, Saint Laurent de Gosse et Tarnos.

En consultant les archives on constate une certaine stabilité dans les patronymes du village. Reviennent souvent des Laborde, Villenave, Hontabat, Lesboyries, Duboscq, Petriacq, Darrigol, Castaings, Betbeder... 

Quelques nombres

Qué-y abé chants é prières
E tabey de hort bets discours
Tout aco per canta la terre
Qu'es balhe lou pan de tout lou jour.
(Chant gascon cité par René Cubzacq)

Superficie : 4450 hectares dont 800 de barthes, et 70kms de réseau routier.
Point géodésique : (Arremont) 73m
Population : 2000 habitants en 1960, 4000 à l'an 2000 (densité 88 au km2 environ)
Jeunes de moins de 20 ans : 24.5%
Personnes en activité : 990 hommes et 790 femmes. Lors du recensement de 1999 on dénombre 25% de personnes qui travaillent dans la commune, 20% dans une autre commune des Landes, 53% hors du département (Bayonne-Anglet-Biarritz essentiellement).
Saint Martin de Seignanx appartient à l'arrondissement de Dax dont la population (en hausse) avoisine les 175000 habitants.

Agrologie

Les sols du Séqué (partie haute de la commune) de formation tertiaire pliocène sont constitués de sables fauves (terres silico-argileuses), en général terres à haute productivité, avec une résistance assez importante à la sécheresse. Comme la pluviosité n'est en général pas négligeable les terres sont considérées comme les plus fertiles du département avec la Chalosse.

Région de polyculture au début du siècle, avec assolement, la monoculture du maïs a bouleversé le paysage et l'économie agricole :
- 300 fermes au début du siècle
- 15 aujourd'hui avec des exploitations ayant décuplé en surfaces cultivées.

Dans le secteur des barthes on trouve des terres alluvionnaires, (plus ou moins marécageuses en fonction du drainage) très fertiles. La monoculture du maïs y a remplacé aussi les prairies de fauche (foin ou joncs). Une partie des barthes à l'abandon est envahie par une végétation boisée et sauvage (vergnes et saules).

A noter quelques fermes où on pratique l'élevage (blonde d'Aquitaine pour la boucherie et Holstein pour la production de lait) avec des troupeaux qui dépassent les cent bêtes.

Atouts et curiosités du village 

Lieux touristiques très proches : 
- les plages océanes à Ondres ou Tarnos
- Le Pays Basque avec village typique, et nombreuses possibilités de randonnées faciles
- L'Espagne toute proche grâce à l'autoroute

Lieux d'intérêt économique, très proches :
- Agglomération du BAB (Bayonne Anglet Biarritz) avec nombreux secteurs d'activités industrielles, et possibilités de communication privilégiées avec rail (gare de Bayonne) routes (A63 et A64) et air (Aéroport de Parme à Biarritz).

Intérêts locaux divers :

Réserve naturelle de LesgauL'Adour (7 kms de rive) et le secteur des barthes riche en ce qui concerne la flore et la faune. A noter la réserve naturelle de Lesgau, - une centaine d'hectares - aménagée par la Fédération de Chasse des Landes, avec des aides financières diverses (Fondation nationale pour la protection des habitats de la faune, Communauté Européenne, Ministère de l'Environnement, Gascogne SA). Lieu de repos de nombreuses espèces migratrices (+ de 100) comme canards, oies, vanneaux, hérons, aigrettes, grues, cigognes … La réserve naturelle est un centre d'intérêt exploité par le Centre d'Initiation Permanent à l'Environnement (CPIE) dont le siège est à Arremont une ferme communale en cours d'aménagement pour une fréquentation accrue, scolaire essentiellement jusqu'à l'heure (Ferme devenue la propriété de la Communauté de Communes - Investissements en cours).

Les étangs :
- Lac d'Irieu (80 ha) propriété privée, avec actionnaires pouvant pratiquer chasse et pêche.
- Etang de Puntet, bief du moulin de même nom (secteur des barthes).
- Etang du Moulin Neuf (secteur quartier Neuf)

Château de LannesLes châteaux : 
- Château Saint Martin dit Personnaz (Bourg)
- Château de Lannes (propriété privée)
- Château de Vincennes, dont une partie a été transformée en résidence locative (RN117)
- Château de Coureau (propriété privée)
- Château de Labés dit Château Rouge sur la route d'Ondres. Occupé par un CAT Emmaüs et centre de brocante réputé.
- Demeures originales de Montchoisy (secteur d'Irieu), de la Hillade, de l'Hermitage (route d'Ondres), du Sault (RN117) et du Grand Boursquet.

Fontaines :
- De Lanne
- Des Saints (Oratoire appartenant à la Communauté des Servantes de Marie à Anglet)

Sentiers de randonnée balisés dans le secteur d'Arremont, et en bordure de l'Adour.

Eglise construite vers 1770 et rénovée en 1958. Décorations de Augier et Millet, et orgue provenant de Saint Sever et offert en 1900 par Monsieur de Portets propriétaire de l'Hermitage.



Val d'Adour Maritime Maison Chipienne RD 261 - 64240 URT (France)
(Association loi 1901) Tél et Fax 33 (0) 5 59 56 27 05

   © Copyright 2002-2007 Crédits

Haut page