Accueil    Adour & Affluents    Villes & Villages     Faune & Flore     Navigation & Pêche    Qui sommes nous ?   Contact
Accueil > Adour & Affluents > Les barthes

L'Adour

Bassin
Affluents
Les barthes
Régime
Grandes crues

Histoire

Fleuve détourné
Nouvelle embouchure
Louis de Foix

 

 

Les barthes sont constituées par l'ancien lit majeur du fleuve. Région de terres inondables lors des crues, souvent au même niveau que les basses eaux de l'Adour, et parfois en dessous (1 à 2 m). Leur partie la plus haute se situe d'ailleurs près du fleuve (zone habitée), soit du fait des apports alluviaux, soit du fait des travaux des hommes. La partie la plus basse (gouttière) est éloignée du fleuve soit de quelques centaines de mètres, soit d'un à deux kilomètres.

Coupe générale d'une barthe

Cette plaine alluviale qui s'étend de Pontonx jusqu'à l'agglomération Bayonnaise (80 km), sur des largeurs variant de 300 m à 2 km, couvre une superficie de 10000 hectares environ.

Elle a plusieurs intérêts :

  • Lors des crues elle joue un rôle d'écrêtement et de laminage des eaux, dont elle freine également la force d'invasion.
  • Ce sont en général de riches terres agricoles, mais on remarquera qu'en quelques décennies les pratiques culturales y ont évolué.
  • Elle constitue une milieu d'intérêt écologique au point de vue de la flore et faune, et d'intérêt biologique quant à l'écoulement, le stockage et la redistribution de l'eau.
  • Elle est une zone d'activités humaines diverses (travaux d'entretien du réseau d'assainissement, agriculture, pêche, chasse).
  • Zone d'intérêt architectural et de conservation du patrimoine (moulins, fermes caractéristiques à étage, portes à flot, cales, ...).

Val d'Adour Maritime Maison Chipienne RD 261 - 64240 URT (France)
(Association loi 1901) Tél et Fax 33 (0) 5 59 56 27 05

   © Copyright 2002-2007 Crédits

Haut page